Les Vénézuéliens, épuisés par la crise, votent massivement pour l'opposition