Vers une gestion publique de l’eau