En Colombie, une ex-Miss fonde sa propre Eglise

Proposé le 12 novembre 2009
Localisation : Amérique du sud

Synopsis

Toute la Colombie se souvient d’elle. Là-bas, les Miss sont plus que des reines d’un jour, de véritables icônes nationales. Maria, élue en 1994 pour représenter son pays, demi-finaliste de Miss Univers, aurait pu faire une grande carrière dans la mode ou la télévision.

« J’avais des projets pour moi et Dieu en avait d’autres », explique-t-elle simplement. Après son « sacre » comme Miss Colombie, Maria ouvre trois instituts de beauté, court les soirées mondaines, pose dans les magazines et collectionne les tenues sexy.

Fille de pasteur, elle ne sacrifie pourtant jamais à la messe du dimanche. Un jour comme un autre, à l’église, elle fait une rencontre qui va changer sa vie. Miguel Angel, la quarantaine, entrepreneur et pasteur, la séduit. Trois mois plus tard, ils se marient, mais Maria cherche encore sa vocation. « Avec Miguel Angel, j’ai rencontré Dieu, et je me suis dit : comment vais-je me présenter devant Dieu quand je mourrais ? Avec mes trois instituts de beauté ? ». Elle plaque tout pour des études liturgiques.

Aujourd’hui, Maria et Miguel Angel sont tous deux pasteurs de l’Eglise qu’ils ont fondé ensemble. Maria fait de nouveau la Une des journaux, mais plus pour les scandales de sa vie amoureuse. Elle prêche la parole divine, et dans un pays où les jeunes filles n’espèrent échapper à la violence que par les concours de beauté, dénonce leur futilité et prône l’entraide entre les Colombiens.

Article fourni avec photos