Affaire Cassez: une querelle d’ego à trois voix