Au Mexique, un bon journaliste est un journaliste mort…